Pour Alexandre Garnier, fondateur de AWE (agence de référencement, un collègue donc), l’avenir du référencement est à la vidéo : « Youtube est le second moteur de recherche en France. Les annonceurs commencent à comprendre qu’une vignette vidéo en première page de Google permet d’attirer du trafic sur un site. Et une chaîne Youtube peut générer des ventes. » Par exemple, Legrand se positionne sur la domotique, via des achats de mots clés ciblés qui redirigent vers sa chaîne Youtube, elle même liée à son site internet.

Google et Apple, avec Siri, se positionnent sur la reconnaissance vocale. Les annonceurs vont devoir suivre : « nous commençons déjà à optimiser le texte de nos vidéos, en introduisant les bons mots clés dans le script. D’ici quelques années, Google va les indexer et il faut que les bons mots clé y soient. ». Ce qui est loin d’être naturellement le cas : « dans une pub pour le dentifrice, le mot clé « dentifrice » n’est pas prononcé, puisque le produit apparaît à l’écran ».

NDLR..CO : déjà un sacré casse-tête lorsque nous mettons en place des actions de densification de contenus textuels, j'ose à peine imaginer les débats avec les concepteurs-rédacteurs du secteur de l'audiovisuel. A suivre tout de même.

Extrait de la newsletter PetitWeb du 7 novembre 2011.