Nicolas Sarkozy serait-il victime du lobbying intensif menée par les 3 opérateurs Orange, SFR et Bouygues Telecom ? Comment ne pas le penser quand on connait les relations personnelles qui existent entre le Président et la famille Bourygues entre autres.

Cette phrase va également dans le sens du "tout sauf Free" comme le clame haut et fort Xavier Niel, le patron de Iliad, maison mère de Free dans un entretien accordé à The Economist ; article publié le 10 septembre dernier (source : Iliad's warrior). 

Cette phrase n'est pas la bienvenue dans le contexte actuel (perte du pouvoir d'achat). La téléphonie mobile française est l'une des plus chères d'Europe et sur laquelle il n'existe aucune réelle concurrence. Pourtant l'Etat conscient de ce problème a bien mis en place la procédure d'attribution de la 4ème licence (fin des appels d'offre en octobre prochain).

Néanmoins, cette phrase n'a pas été confirmé, mais il n'y a pas de fumée sans feu, n'est-ce pas ?