Le portail Yahoo utilisera donc la technologie Bing (ex-Live Search, ex-MSN Search) mais conservera sa plateforme de liens sponsorisés.

L'accord prévoit également que Yahoo puisse utiliser dans un futur proche le système de cartographie de Microsoft ainsi que la version mobile de Bing.

L'accord doit maintenant passer entre les mains des commissions anti-trust américaines mais rien ne semble indiquer une opposition de leur part. Microsoft devrait également récupérer environ 400 salariés de Yahoo (à coup la totalité de l'équipe Search) et versé une prime de 35 millions d'euros (50 millions de dollars) à Yahoo pour gérer cette transition.

Tout devrait donc être mis en place d'ici le début de l'année 2010. L'accord définitif est annoncé pour fin octobre. A suivre donc...