Afin de prouver mes dires auprès d'un client, je me suis permis de calculer le coût d'une visite générée par le référencement naturel sous Google France et je l'ai comparé au même trafic généré par une campagne de 10 mois (janvier à octobre 2006) via la régie du même moteur, c'est à dire Google Adwords.

Ce client a souscrit le Forfait SUMMUM de Référencement-Manuel.com facturé un peu moins de 290 € HT / mois, soit 3450 € HT / an.

Grâce aux outils de reporting et de mesure d'audience du site de ce client, nous savons que le référencement naturel a généré 46 332 visites sur ce site. Une visite "naturelle" a donc coûté 0.053€ HT à cette société.

Je me suis amusé à comparer les mots utilisés pour accéder à ce site et estimer leur coût en liens sponsorisés sous Google Adwords. Le CPC Moyen est alors de 0.29 € HT. Pour générer ces mêmes 42 332 visites, il aurait donc fallu dépenser un budget de 12 300 € HT (12 276,28 € HT exactement).

J'ai tenu à effectuer ce calcul pour crédibiliser le discours que je tiens depuis toujours ; le référencement naturel, quand il est mené dans la durée, est le moyen le plus rentable pour générer du trafic sur un site internet.

Mais cette comparaison sur 10 mois doit être considéré dans le temps. En effet, il faut aller plus loin dans l'analyse. Le référencement naturel et le référencement payant (achat de mots clefs) sont des actions de marketing online complémentaires une de l'autre. En effet le référencement naturel doit être appréhender sur une période longue (12 mois minimum, 24 à 36 mois étant la meilleure période).

Dans le cas de ce client, il y a bien économie mais elle n'a pas lieu dès la première année contrairement à ce que veulent croire les annonceurs. En effet, c'est au bout de 18 mois de suivi qu'un tel trafic a été généré. Le client n'ayant ni les moyens financiers, ni la rentabilité nécessaire pour s'offrir un tel trafic de manière payante, il lui a donc fallu attendre 18 mois pour que son site bénéficie d'un trafic assez volumineux pour le rentabiliser.